To do list pour rater sa digitalisation

To-Do list pour rater la digitalisation de son entreprise

16 octobre 2018

Digitaliser son entreprise c’est cool et rater son passage au digital c’est encore mieux. Si vous avez entamé ce processus au sein de votre entreprise, vous avez certainement dû vous poser quelques questions :  Comment s’y prendre pour louper votre digitalisation ? Par où commencer ? Comment inscrire ce projet de transformation digitale sur le chemin de l’échec? Comment ignorer les collaborateurs et parties prenantes de l’entreprise ?  Cette To-Do list à la réponse à toutes ces/vos questions !

 

#1 Avoir peur du risque

Si il y a bien une attitude à adopter pour rater sa transformation digitale, c’est bien la passivité ! N’osez surtout pas vous lancer dans ce projet pharaonique, on vous le déconseille. Cela vous obligerait à repenser entièrement l’organisation de votre entreprise et c’est beaucoup trop risqué, tant d’un point de vu humain que financier. Imaginez les conséquences dramatiques, si jamais ce projet venait à échouer ? Trouvez vous plutôt de bonnes excuses pour ne rien changer en attendant le BON moment, celui où tous les maillons de l’entreprise seront prêts à se transformer en même temps…. Avec un peu de chance il n’arrivera peut-être jamais !  

 

#2 Penser uniquement aux innovations techniques.

Faire échouer la transformation numérique de son entreprise n’est pas chose facile ! Elle demande aux équipes en charge de ce projet d’avoir une vision très restreinte de ce processus. Autrement dit, les collaborateurs doivent avant tout concentrer leurs efforts principalement sur l’aspect technologique de la transformation : nouveau site internet, nouvelle application, nouvel intranet etc. Une chose est à retenir : les outils digitaux sont le coeur d’une transformation digitale ratée.

 

#3 Manquer de vision stratégique à moyen et long terme.

Pour rater comme il se doit la transformation numérique de son entreprise, il faut bien évidemment réfléchir en amont du lancement, à une stratégie à court terme. Rien ne sert de faire des projections à 1 an, 3 ans ou 5 ans, ce futur est bien trop loin et personne ne peut le prévoir avec certitude. Concentrez vous sur les bénéfices que vous pourrez voir apparaître au bout de quelques semaines, voir quelques mois maximum.  

 

#4 Garder la même organisation dans votre entreprise

A quoi bon changer l’état d’esprit de l’entreprise puisqu’il fonctionnait très bien jusqu’ici  ? A quoi bon se remettre en question puisque notre notoriété n’est plus à faire ? A quoi bon repenser le modèle économique puisque nous avons trouvé celui qui convient parfaitement à notre activité depuis 15 ans ? Après tout avec le digital rien ne bouge.

 

#5 investir dans la technique plutôt que sur les collaborateurs

On vous l’a fait remarquer plus haut, l’échec d’une transformation digitale se base principalement sur un investissement massif sur la technologie. Inutile de vous attarder sur le ressenti, les capacités, ou les envies de vos collaborateurs.  Penser digital, c’est penser machine avant tout.

 

#6 Passer à côté des réseaux sociaux et du web marketing

Une stratégie pour Facebook ? Euh…. Deux ou trois photos de chatons ça fera l’affaire !
#TransfoDigitale #TransfoNum

 

#7 S’arrêter au lancement

Chaque action mise en place dans le cadre de la digitalisation de l’entreprise aura un impact (sur son fonctionnement en interne, sur les ventes, sur l’image de l’entreprise etc.). Certains efforts ne donneront pas les résultats escomptés, c’est pourquoi il est primordial de les identifier et de comprendre pourquoi ils n’ont pas fonctionné.

 

#8 Raisonner en terme de coûts financiers

Attention, s’il y a une étape à ne pas louper pour faire de la transformation digitale de son entreprise un véritable fiasco, c’est le budget. En effet,  avant d’entamer chaque changement demandez vous combien cela va vous coûter : la refonte de votre site internet, la création de votre application mobile, le recrutement d’une personne supplémentaire aux ressources humaines, le travail en collaboration avec des ressources externes pour restructurer l’entreprise etc… Demandez-vous toujours combien ça coûte et investissez au minimum votre trésorerie.

Pour avoir déjà budgété une transfo numérique, un conseil : commencez par créer une page Facebook, c’est gratuit.

 

#9 S’enfermer dans sa bulle

Penser que l’on est tout seul : ne pas faire de veille concurrentielle sur la transformation digitale de ses concurrents et ne pas se faire accompagner par un expert.

 

#10 Oublier l’humain

Ne pas faire passer en priorité les nouvelles attentes de ses collaborateurs (relation entre les salariés et la direction + bien-être au travail).  Coté client, ne pas tenir compte des nouveaux usages, des nouveaux comportements.

 

Vous l’aurez compris, pour réussir la digitalisation de votre entreprise il ne faut surtout pas suivre ces 10 points ! Souvenez vous simplement qu’il n’est plus pertinent d’appréhender le digital avec les principes de l’ère industrielle. Aussi, si certains points de la liste semblent refléter votre situation, pas de panique ! Il est encore temps de réagir car le succès de la digitalisation de votre entreprise réside essentiellement dans la capacité des acteurs de l’entreprises (dirigeants et collaborateurs) à s’adapter aux changements et à rebondir après les échecs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.